Critique 


Revue Critique

Critique n° 859 : Camus politique...

à paraître

2019
96 pages
ISBN : 9782707345196
12.00 €

S'abonner

Version numérique

« Mounier me conseille dans Esprit de me détourner de la politique, n’ayant pas la tête à cela », note Camus dans ses Carnets, au début de la Guerre froide. Et d’ajouter, pince-sans-rire : « Mais qu’est-ce qu’une tête politique ? La lecture d’Esprit ne me l’apprend pas. »
Camus n’est pas dupe de la politique. Mais pas dupe non plus des bons apôtres qui voudraient l’en détourner. Il faut en faire, fût-ce à son « corps défendant ». Il faut s’en occuper « parce que l’homme moderne est forcé de s’occuper de politique ».
C’est sans doute l’aspect le plus novateur du revival de Camus, auquel nous assistons depuis une dizaine d’années, que la réhabilitation de sa pensée politique, tenue longtemps pour quantité négligeable. Il était grand temps, en effet, d’en dresser l’inventaire et d’en reconnaître la cohérence.


Sommaire


Philippe ROGER : Géopolitique de Camus

Jean-Christophe ANGAUT : « Un ami très sûr ». Camus et les libertaires

Philippe ROUSSIN : Camus communiste


EXPOSITION

Jean-Loup Bourget : Le glaive et l’éponge imbibée de vinaigre

*

Sabrina VALY : Porno-théo-kolossal : Pasolini total

Florian GAITÉ : Les artifices de la plasticité. Catherine Malabou et les mutations de la pensée

Pierre SCHOENTJES : Faire le job à Agbogbloshie

 

Précédents numéros





Toutes les parutions de l'année en cours
 

Les parutions classées par année